Étirement du chat

Mal au dos, tensions, stress passager… Pense à l’étirement du chat.

étirement du chatdav

Cet étirement détend, relaxe, décomprime les disques intervertébraux.

La respiration associée à ce mouvement va permettre une détente profonde et un moment d’évasion et donc d’évacuation du stress et des tensions.

Parfois, tu te sens stressé, à bout de nerf, fatigué… Va dans une pièce au calme et prend le temps de décompresser.

La position de départ est à quatre pattes, genoux ouverts de la largeur de ton bassin, poignets sous les épaules, ouverts de la largeur des épaules.

Prend le temps de te placer et de visualiser ton corps.

En partant des pieds, voit tes pieds reposés, détendus. Remonte le long de tes jambes jusqu’aux genoux, ouverts largeur de hanches. 

Ton bassin est placé dans sa position neutre. Pour trouver le neutre, tu peux faire quelques mouvements d’antéversion (petit cambrure de la colonne) puis rétroversion (arrondir le dos). Une fois le bassin placé dans le neutre, on contracte légèrement les abdominaux ainsi que le périnée pour stabiliser ce bassin.

On visualise sa colonne placée dans le neutre. On ressent la bosse au niveau des vertèbres thoraciques et le léger creux au niveau des vertèbres lombaires.

On vient ensuite placer les omoplates dans le neutre : tirées vers les poches de pantalon et bien plaquées au dos. La nuque est étirée et on veille à bien placer sa tête dans le prolongement de la colonne.

On imagine une orange sous le menton pour placer sa tête et on imagine un fil au sommet de notre crâne qui vient tirer le haut de la tête horizontalement en opposition à un étirement qui part du sacrum. La colonne est ainsi bien longue.

Tu es placé !

Tu ajoutes ta respiration : thoracique latérale, pour ne pas changer la courbure de ton dos.

Sur une inspiration, pense à ta colonne qui s’allonge.

Puis sur l’expiration, le mouvement part du bassin, qui se place en rétroversion (arrondissement de la colonne) puis on arrondit le dos en remontant vertèbre par vertèbre jusqu’à arrondir la nuque et laisser la tête se détendre.

Sur la prochaine inspiration, replace ta colonne en partant du bassin qui se replace et petit à petit, replace chaque vertèbre une à une.

Recommence le mouvement 4/5 fois pour ressentir une détente en profondeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *