Un régime par le sport et la diététique ?

le regime et le sportSe nourrir est indispensable à la vie. Encore faut-il en connaitre les bonnes règles qui permettent d’éviter l’apparition du nouveau fléau des pays industrialisés : l’obésité.

Manger équilibré nous protège également des maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Bien connaitre les effets du mauvais cholestérol et des mauvaises graissamines et sels minéraux nous aidera tous à être en meilleure santé.
Entreprendre un régime ne s’improvise pas. Il faut du temps, de la persévérance et prendre conscience de l’importance d’une alimentation équilibrée pour réussir à stabiliser son poids et éviter l’effet-yoyo et les régimes à répétition pourvoyeurs de déséquilibres alimentaires et de dépression. Le sport peut-être un allié très important à la perte de poids et pour rester mince. Mais avant de s’engager dans un régime, il est conseillé de prendre conseil auprès de son médecin pour faire un bilan de santé.

La Méthode de Libération des Cuirasses – MLC

C’est plus précisément L’éveil de la conscience par le mouvement

La Méthode de libération des cuirasses (MLC) est une sorte de « psychanalyse corporelle ». Elle utilise l’imagerie mentale et des mouvements inspirés de l’anti-gymnastique pour prendre conscience des tensions emmagasinées dans le corps, nommées cuirasses, et s’en libérer pour retrouver un mieux-être. La cuirasse se définit comme une armure, à la fois physique et psychique, qui s’est construite au fil des années de façon inconsciente à force d’inhibition. Par exemple, dès la petite enfance, beaucoup de garçons ont appris, ou conclu, qu’il n’était pas bien de pleurer. Devenus adultes, ils auront souvent de la difficulté à exprimer leurs émotions. Graduellement, les cuirasses s’installeraient de plus en plus profondément dans les couches musculaires, emmagasinant avec elles les émotions et les pensées refoulées.

La Méthode de libération des cuirasses est basée sur la notion que cette mémoire musculaire et cellulaire englobe toute l’histoire de la personne, autant son vécu physique et énergétique que psychique. La démarche exige de s’abandonner et d’être sensible à toutes les sensations qui se manifestent. Elle vise au départ le relâchement des tensions, mais aussi l’amélioration de la circulation (lymphe, sang, respiration et énergie vitale), la réduction des douleurs et le développement de la souplesse et de la force musculaire. Elle favoriserait également la créativité et développerait la confiance et l’estime de soi.